« Lorenzaccio », Scène 6   

Scène 6

Florence. - Une rue.Entrent des étudiants et des soldats.

UN ETUDIANT — Puisque les grands seigneurs n’ont que des langues, ayons des bras. Holà, les boules! les boules! Citoyens de Florence, ne laissons pas élire un duc sans voter.

UN SOLDAT — Vous n’aurez pas les boules ; retirez-vous.

L’ETUDIANT — Citoyens, venez ici ; on méconnaît vos droits, on insulte le peuple. (Un grand tumulte).

LES SOLDATS — Gare ! Retirez-vous.

UN AUTRE ETUDIANT — Nous voulons mourir pour nos droits.

UN SOLDAT — Meurs donc. (il le frappe.)

(il meurt. les étudiants attaquent les soldats ; ils sortent en se battant.)

L’ETUDIANT — Venge moi, Ruberto, et console ma mère.