« L'eau dépine », Épilogue   

Épilogue

    Et soudain, dans la nuit, Nina appela :

    - Papa ?

    Ursule alluma la lumière, se précipita.

    - Papa, donne-moi Jésus !

    - Jésus ? Mais pourquoi donc ?

    - Oui, dit-elle en montrant du doigt le crucifix au-dessus d'elle.

    Ursule, interloqué, lui donna Jésus.

    - Comme ça, je serai moins seule, ajouta-t-elle. Bonne nuit papa !

    - Bonne nuit, ma chérie...

    Un baiser, une caresse, un dernier regard avant d'éteindre ; et l'image, gravée dans le cœur d'Ursule : Nina serrant contre elle la petite croix ceinte de buis.

    Et la nuit passa. Lentement l'aube se dévoila.

***

    - Nina ! Coucou... Tu dors ?

    Fort d'une joie indicible, Ursule bondit hors du lit, secoua Jean-Guy au passage.

    Mais Nina dormait les yeux grands ouverts... Jésus sur ses lèvres qu'elle embrassait encore.

    Ursule poussa un cri. On accourut.

    - Nina est morte cette nuit, annonça-t-il.

 

FIN