A propos de « Le père goriot » (1835 - Français) ajouté par PolaKoY le 3 sept. 2008    

Auteur(s)

Fait partie de la saga

Étiquettes

Roman

Résumés  

Par PolaKoY le 3 sept. 2008

Rastignac est un jeune provincial qui cherche à s'insérer dans la société parisienne. Il lui manque les manières et l'argent. Pour parvenir, il côtoie les femmes du monde, mais reste attaché à son voisin de la pension Vauquer, le père Goriot, vieillard malheureux abandonné de ses filles. Vautrin, forçat évadé, Marsay, politicien ambitieux, et Rubempré, écrivain talentueux, sont animés du même désir de pouvoir. Ils apprennent, chacun à leur manière, les complicités et les alliances indispensables dans une société gouvernée par les intérêts. Seules figures du désintéressement : le père Goriot, vaincu par son amour paternel, et Mme de Beauséant, abandonnée du Tout-Paris. La passion bout dans cette maison comme dans une cocotte-minute, les pages se tournent toutes seules ; c'est que chaque palier de la pension Vauquer est devenu, un étage de ce que Balzac vient de concevoir : La Comédie humaine.

Derniers sujets sur le forum

Aucun sujet.

Critiques  

Par bionet  le 3 juin 2010

Comment ne pas s'incliner devant un ouvrage aussi efficace : les descriptions hyper-réalistes et fouillées nous plongent dans l'univers de l'auteur et dans cette histoire passionnante.

Je me souviens très bien avoir étudié cette œuvre complète au collège (ce qui aurait pu me rebuter par l'aspect "scolaire" de la chose) et l'enseignante était tellement passionnées qu'elle nous a transmis son affection. Un souvenir inoubliable.

Notes

Moyenne

Dernières notes:

Toutes les notes:

Ebook

Editeur: Affinibook (www.affinibook.com)

Télécharger Lire en ligne


Ajouter une autre édition