A propos de « L'envol du faucon » (2015 - Français) ajouté par CC.RIDER le 16 avr. 2020    

Auteur(s)

Fait partie de la saga Attacher à une saga

Ce livre n'est associé à aucune saga.

Étiquettes

Historique, Aventure

Résumés  

Aucun résumé n'est disponible pour ce livre.

Derniers sujets sur le forum

Aucun sujet.

Critiques  

Par CC.RIDER  le 16 avr. 2020

En 1687, après moult intrigues et circonstances favorables, le très ambitieux Constantin Phaulkon est parvenu à se hisser jusqu’au sommet de l’état. Il a obtenu le titre de « Barkalon », c’est-à-dire premier ministre de Naraï, roi du Siam. La situation politique est assez complexe. Après la forte influence portugaise et musulmane, c’est au tour des Hollandais de s’implanter en force. Phaulkon commence par dévoiler les malversations et la corruption des Musulmans, les faisant tomber dans l’estime du prince mais s’en faisant des ennemis particulièrement acharnés. Il veut contrebalancer la puissance des Hollandais par celle des Anglais, puis par celle des Français. Il réussit même à obtenir l’aide du roi Louis XIV. Malheureusement, l’expédition envoyée va aller bien au-delà des espérances de Constantin et du roi…

« L’envol du faucon » est le deuxième tome de la trilogie du « Faucon ». Il relève toujours du registre roman d’aventures plus ou moins historiques. L’auteur profite de son excellente connaissance de l’histoire et des mœurs du royaume du Siam pour nous concocter une histoire pleine de rebondissements dont il est difficile de démêler l’authentique du romancé vu que les archives de l’époque ont disparu. Le lecteur pourra se divertir et s’amuser des efforts pitoyables des Jésuites en général et de l’expédition française en particulier pour essayer de convertir un monarque bouddhiste, ouvert à toutes les croyances, une sorte de précurseur du modernisme dans le domaine spirituel. L’alternance de scènes de bataille, d’intrigues et d’interludes amoureux, procédé largement utilisé dans le genre, fonctionne relativement bien, vu que le livre se lit facilement et agréablement. L’exotisme et l’érotisme toujours présents, espérons que l’ensemble tiendra la distance…

Notes

Moyenne

Dernières notes: