A propos de « Juliette dans son bain » (2015 - Français) ajouté par zout le 24 juil. 2016    

Auteur(s)

Fait partie de la saga Attacher à une saga

Ce livre n'est associé à aucune saga.

Étiquettes

Roman

Résumés  

Par zout le 24 juil. 2016

Ronald Kandiotis est richissime.Riche et droit, transparent et humble, un mécène amoureux des arts, un home exceptionnel en somme.Mais peut-on devenir milliardaire sans dommages? Kandiotis est-il celui qu'il prétend être? Pourquoi les ravisseurs qui ont enlevé Lara, sa fille unique, exigent-ils la publication de dix histoires révélant ses crimes? La presse se déchaîne...

Derniers sujets sur le forum

Aucun sujet.

Critiques  

Par zout  le 24 juil. 2016

Ronny Kandiotis, le personnage central du roman, est un homme richissime, respecté de tous pour ses largesses en ­matière d’art. Il vient d’ailleurs d’acquérir les deux toiles ­représentant Juliette, réunies pour la première fois. Il ne doit sa gigantesque fortune qu’à son extraordinaire sens des ­affaires. Au fond, comme le pense son épouse, il n’est « qu’un fils d’épicier ». Il n’est pas beau, l’argent et le statut social font le reste. Tout le monde s’incline devant ce grand homme. Jusqu’au jour où sa fille est enlevée. Chacun pourrait s’attendre à ce qu’elle soit rendue contre une rançon. Ce serait trop simple. Les hommes cagoulés de l’association des victimes de Kandiotis exigent tout autre chose. Ils veulent la publication, dans les plus grands journaux, de dix textes expliquant les uns après les autres les méfaits, réels ou non, de l’homme d’affaires, et paraphés par lui-même. Le magnat est prêt à tout pour récupérer sa fille et semble ne rien craindre. La presse est unanime pour dénoncer ce crime odieux. Les lettres parviennent en même temps que la police enquête. Le passé de l’homme prodige semble plus trouble qu’il n’y paraît.

Arditi, et c’est là où ça devient passionnant, imagine les spéculations de la presse. D’homme modèle, Kandiotis ­devient peu à peu suspect. Sa générosité est mise en cause, son parcours, mis à mal. Le lynchage devient général, comme s’il était coupable du rapt de sa fille. Le voilà rabaissé et isolé. Il s’étiole. Parallèlement, sa fille, isolée elle aussi dans une cellule de fortune, puise en elle une force qu’elle ignorait jusqu’alors. Pour l’un comme pour l’autre, c’est l’occasion de se retrouver seul face à soi-même, face au miroir de sa propre vie. L’écrivain analyse les conséquences de l’ascension ­sociale, il décrit à merveille les retournements de la presse. Enfin, il n’oublie pas l’un des thèmes qui lui sont chers, celui de la filiation. Mais pour le comprendre, il faut plonger jusqu’au bout dans l’eau du bain de Juliette. Et ça vaut la peine.

Paris match . Valérie Trierweiler.

Notes

Moyenne

Dernières notes: