A propos de « Après l'heure, c'est plus l'heure » (2014 - Français) ajouté par djiwhy le 2 août 2014    

Auteur(s)

Fait partie de la saga

Étiquettes

Science-fiction, Roman

Résumés  

Par djiwhy le 2 août 2014

Découvrez l'événement temporel de l'année ! (Voire du siècle, ou du millénaire.)

Année 2550 : Le Visiteur est un mystérieux voyageur du temps. Il tente de sauver l'humanité des catastrophes qui la conduiront à sa perte... Et il est bien placé pour le savoir : il en a été témoin !

Mais d'où vient le Visiteur ? Quel est son passé ?

Et si une information capitale pour le destin du monde se trouvait enfouie dans ses souvenirs ? Ne faudrait-il pas que quelqu'un remonte le temps... et explore ses souvenirs d'enfance ?

La série Le Visiteur du Futur a débuté sur le Net en 2009 et a connu un fulgurant succès. Depuis la saison 3, la série est coproduite par Ankama et le studio 4.0 de France Télévisions Nouvelles Écritures. Peu de temps après le lancement de la saison 4 début 2014, Le Visiteur du Futur avait engendré plus de trente-trois millions de vues sur la Toile.

Derniers sujets sur le forum

Aucun sujet.

Critiques  

Par CC.RIDER  le 16 mars 2016

Très jeune, Valentin Peroy apprend à ses dépens l’importance de la maxime : « Après l’heure, c’est plus l’heure » et finit par en tenir compte. Henri Castafolte a inventé le premier modèle d’introspecteur, une étrange machine à explorer les souvenirs. En 2010, lors d’un match de football, un but refusé à l’équipe de Marseille a causé le lynchage de l’arbitre et marqué le début d’une interminable guerre civile. Henri et son ami Raph décident de retourner dans le passé pour essayer d’arranger ça. Mais la terrible Brigade Temporelle est à leurs trousses…

Ce premier épisode intitulé « Après l’heure c’est plus l’heure » est en réalité l’adaptation sous forme de feuilleton d’une série télévisée relevant à la fois du registre de la science-fiction et de celui de l’humour. Il est certain que le ton est léger et certaines situations plutôt cocasses, mais le lecteur pouvait s’attendre à beaucoup plus loufoque. En ce qui concerne le volet SF, cette histoire de machine à explorer les souvenirs, autant dire à remonter le temps et cette intrigue basée sur des mondes parallèles ne brillent pas par une extraordinaire originalité. Sans doute faut-il se contenter d’une lecture de divertissement et ne pas en demander plus. Comme le style est agréable, efficace et bien rythmé, l’ensemble fonctionne assez bien et le lecteur peut facilement avoir envie de continuer la série après ce premier épisode offert par Bragelonne.

Notes

Moyenne

Dernières notes:


La couverture affichée peut ne pas avoir de rapport avec le livre