A propos de « Le chemin maléfique » (2013 - Français) ajouté par affinibook le 10 nov. 2013    

Auteur(s)

Fait partie de la saga

Étiquettes

Jeunesse, Horreur

Résumés  

Par affinibook le 10 nov. 2013

Lina est infirmière pour créatures imaginaires abandonnées. Avec ses amis Kanzo le kangourou jaune et Toddy l’ours-garou, elle s’échappe de l’orphelinat où elle travaille lorsqu’elle réalise que son directeur est animé de sombres intentions. Ensemble, ils découvrent une forêt enchantée gouvernée par une roue du hasard… Sortis des griffes du peuple singe qui voulait les réduire en esclavage, nos trois amis reprennent leurs aventures, tentant de déjouer les pièges que leur tend la forêt. Ils trouvent refuge dans une ville invisible où les fuyards de tous bords ont l’habitude de se cacher. Car une fois à l’intérieur, ceux qui vous poursuivent ne peuvent plus vous voir. Hélas, cette étrange magie a des effets secondaires pour le moins alarmants. Pour couronner le tout, une invitée imprévue les rejoint : Dita, la petite fée capricieuse. Un coup du hasard ? Étrange. D’autant plus que, non contente de se mêler, par jalousie, de la relation amoureuse de Toddy et Lina, elle compte à présent leur montrer à tous le chemin. Mais nos compagnons savent que la magie peut être traîtresse…

Derniers sujets sur le forum

Aucun sujet.

Critiques  

Par CC.RIDER  le 10 nov. 2013

Pour échapper aux griffes du Traqueur, monstrueux géant de métal capable de tout détruire sur son passage, Lina et ses amis, Toddy, un garçon capable de se transformer en ours-garou et Kanzo, un kangourou jaune doté de la parole, essaient de se cacher dans la forêt des sortilèges. Mais celle-ci est loin d'être accueillante aux humains. Pour se venger d'eux, elle multiplie les embûches et les pièges mortels. Les trois jeunes héros trouvent refuge dans une ville invisible peuplée de forbans, pirates et autres fuyards, tous horriblement cupides et décidés à tout leur faire payer au prix fort. Le remède se révélant pire que le mal, cette solution montrera ses limites. Bien d'autres mésaventures et tribulations barreront la route des trois amis bientôt rejoints par Dita, une jeune, jolie et capricieuse fée domestique.

« Lina et la forêt des sortilèges » est un roman de pure fantaisie bien dans le registre plutôt inquiétant du prolifique Serge Brussolo qui reste sur ses habituels thèmes de fantastique et d'horreur à peine édulcorés ce qui donne un ouvrage à plutôt réserver à des enfants de dix à quinze ans peu impressionnables. Dans cet univers aussi horrible qu'irrationnel, tous les ressorts de la magie noire, toutes les arcanes de la sorcellerie sont utilisés. Le lecteur nage dans les cauchemars, les délires, le paranormal et l'onirisme le plus échevelé. Quelle imagination, c'est un festival, un feu d'artifice assez unique ! Ca n'arrête pas une seconde. On rêve de la débauche d'effets spéciaux que le cinéma actuel pourrait tirer de l'adaptation de cet ouvrage. Entre la forêt maléfique qui envoie des flèches empoisonnées capables de vous transformer en lapin, les champignons espions et délateurs, les guêpes géantes aux dards monstrueux capables d'injecter un venin ressuscitant le vieux bois, les herbes porc-épic se transformant en longues aiguilles capables de vous embrocher comme papillon pour collectionneur, (et tant d'autres...) les pauvres malheureux ne cessent d'échapper à mille dangers. Au point que le lecteur qui a dévoré ce livre magnifiquement écrit ressort pantelant d'une histoire racontée à cent à l'heure. L'art de Brussolo est peut-être celui d'un cousin éloigné de Boris Vian, Lewis Caroll voire d'Eugène Ionesco et pourquoi pas leur hybride réincarné. Au pays de la magie, même sauvage et hyper dangereuse, tout est possible ! A signaler que ce livre, bien que le deuxième tome d'une série peut parfaitement se lire indépendamment du premier dont un court résumé est donné au début.

Notes

Moyenne

Dernières notes: