A propos de Robert e. Howard (1906 - 1936) ajouté par Mirsky le 9 févr. 2009   

Aussi connu comme...

Aucun alias n'est connu pour cet auteur.

Étiquettes

Fantastique (11), Recueil de nouvelles (10), Roman (1)

Derniers sujets sur le forum

Aucun sujet.

Biographie

Par Mirsky le 14 févr. 2009

Robert Ervin Howard est né à Peaster, au Texas, le 22 janvier 1906. Son père, Isaac Mordecai Howard, médecin de son état, fait déménager sa famille à de nombreuses reprises. Ce n'est qu'en janvier 1915 que la famille Howard s'installe quasi-définitivement entre Brownwood et Abilène, habitant successivement dans les bourgades voisines de Cross Cut, Burkett puis enfin, à partir de 1919, à Cross Plains, que la famille ne quittera plus. La légende voudrait que Howard ait été un colosse de deux mètres, un enfant chétif et battu, et un cavalier émérite. Howard fait ses études à Cross Plains, puis à Brownwood, pour l'équivalent de sa terminale et d'une première année d'université (avortée). Très tôt, il se passionne pour la lecture et l'écriture, encouragé en cela par sa mère, découvre les « pulps » en 1921 et se met dès lors à l'écriture.

À 19 ans, il publie sa première histoire professionnelle, « Spear and Fang » (« Lance et Croc »), dans la revue Weird Tales, qui publia également H. P. Lovecraft, entre autres. Après quelques années difficiles, sa carrière explose en 1928, avec la parution des récits de Solomon Kane, et surtout les premières ventes auprès d'autres types de magazines (notamment les récits de boxe). Son talent apparaît véritablement en 1930 dans des nouvelles telles que « Les Rois de la Nuit », « L'Homme Noir », « Les Dieux de Bal-Sagoth », et dans une série de récits sur les croisades particulièrement sombres. Il entame une correspondance avec H. P. Lovecraft à laquelle seule sa mort mettra un terme. La création du personnage de Conan, en 1932, lui assure sa postérité littéraire. Contrairement à une autre légende tenace, Howard n'écrivit pas les récits de Conan dans un état second, mais au contraire travailla énormément ses textes : plusieurs milliers de pages de brouillon de Conan existent encore de nos jours[réf. nécessaire].

La santé de sa mère, atteinte de tuberculose depuis des années, commence à se dégrader progressivement à partir des années 1930. Isaac Mordecai Howard ne s'entendant visiblement plus avec sa femme, c'est son fils qui doit prendre en charge nombres des soins que nécessitait l'état de santé de sa mère, dont il a toujours été très proche. En 1934, Howard noue une idylle avec la séduisante Novalyne Price, qui vient d'être nommée enseignante à Cross Plains. Après des hauts et des bas, la relation prend fin définitivement au printemps 1936. La santé de la mère de Howard est alors au plus bas, et il devient évident que celle-ci allait mourir.

Le 11 juin 1936, lorsqu'on confirme à Robert Howard que sa mère ne sortira plus de son coma, il se suicide d'une balle dans la tempe, agonisant huit heures avant de mourir. Sa mère mourut le lendemain. Howard songeait au suicide depuis des années, au moins depuis 1923, bien avant que la santé de sa mère ne se dégrade. Il est donc très réducteur de vouloir « expliquer » son suicide par la seule raison de la mort de sa mère.

source : wikipédia.fr

Bibliographie


Vous n'avez pas trouvé le livre que vous cherchiez pour cet auteur ? Affinibook vous invite à vous connecter pour pouvoir l'ajouter